La politique musclée de l'Arabie saoudite risque d'amplifier les critiques


Avec sa politique étrangère à poigne, l’Arabie saoudite veut faire taire les critiques extérieures mais un raid aérien meurtrier au Yémen et la crise diplomatique avec le Canada vont amplifier la pression internationale sur le royaume, estiment des analystes.
Au moins 29 enfants ont été tués jeudi dans un raid aérien attribué à la coalition militaire menée par Ryad dans une province tenue par les rebelles Houthis dans le nord du Yémen, suscitant une vague de réprobation et des demandes d’enquête de l’ONU mais aussi des Etats-Unis pourtant alliés de Ryad.
La coalition soutient qu’elle visait un bus transportant des « combattants Houthis ».

Lire l’article complet