Lourdes : la reconnaissance des miracles par l’Église "est un véritable parcours du combattant"

Le miracle de guérison est d’abord examiné par une commission médicale, puis confié à l’évêque du lieu où a eu lieu l’événement qui décidera, avec une commision théologique, de le reconnaître ou non.

Lire l’article complet