Un ex-soldat britannique poursuivi pour meurtres lors du "Bloody Sunday" en Irlande du Nord, en 1972


Treize manifestants avaient été abattus par l’armée britannique le dimanche 30 janvier 1972 à Derry, dans un quartier à majorité catholique.