Venezuela: Anges ou démons, les "colectivos" défendront Maduro "coûte que coûte"


Quand le courant manque, Jorge collecte de l’eau pour la communauté. Mais il se tient aussi prêt à se battre « coûte que coûte » pour Nicolas Maduro au sein de son « colectivo », la cellule de base du chavisme.
Il est arrivé à bord d’un camion citerne dans un parc de l’ouest de la capitale qui dispose d’un puits pour en tirer de l’eau.

Lire l’article complet