Notre alimentation au Néolithique serait à l'origine des consonnes « f » et « v »


Une équipe de chercheurs argue que le développement de l’agriculture et d’aliments mous au Néolithique a fait évoluer la mâchoire humaine et permis l’apparition des consonnes « f » et « v ».

Lire l’article complet