Privatisation d'Aéroports de Paris : "Il faut qu'il y ait un minimum de candidats au rachat sinon on va encore se faire avoir"

Emmanuelle Auriol, professeure à la Toulouse School of Economics, estime aussi qu’il faut qu’il y ait « un prix de réserve ».

Lire l’article complet