Trump dégaine son premier veto pour financer le mur promis en campagne


Prêt à tout pour défendre le mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique maintes fois promis, le président Donald Trump a fait usage vendredi, pour la première fois, de son veto pour bloquer une résolution du Congrès.
Le Sénat a infligé jeudi un véritable camouflet à l’ancien homme d’affaires new-yorkais en votant, avec l’appui de douze sénateurs de son propre camp républicain, un texte bloquant la procédure d’urgence qu’il avait décrétée pour débloquer des fonds dédiés à la construction de l’édifice controversé.
« Le Congrès a la liberté de voter cette résolution et j’ai le devoir d’y opposer mon veto », a lancé le président américain depuis le Bureau ovale.

Lire l’article complet