Tony Parker a pris en exemple Michael Jordan "qui a très tôt développé un business sur son nom"


« Il a fait fructifier son patrimoine et c’est bien vu parce que la carrière sportive est courte et que Tony Parker, à même pas 40 ans, a encore quelques années à vivre », selon l’économiste du sport Christophe Lepetit.

Lire l’article complet