Argentine: les marchés nerveux face au spectre du défaut de paiement


Peso en baisse, risque pays en forte hausse: les marchés montraient mardi des signes de nervosité face à la situation politique en Argentine, où le spectre du défaut de paiement, comme en 2001, a refait surface.
Deux jours après la déroute du président sortant, le libéral Mauricio Macri, aux primaires de dimanche, considérées comme une répétition générale avant le scrutin d’octobre, le peso baissait à nouveau, perdant 3,01% par rapport au dollar.
La monnaie locale, marquée par la volatilité, s’échangeait mardi à la mi-journée à 59,08 pesos pour un dollar, contre 57,30 à la clôture lundi soir.

Lire l’article complet