Mentir à ses enfants pourraient les rendre manipulateurs


Une étude menée par l’université de Singapour suggère que les mensonges des parents peuvent avoir des répercussions sur le mental de leurs enfants, y compris à l’âge adulte.

Lire l’article complet