Les députés votent une meilleure prise en charge pour les enfants intersexes


Les députés ont adopté un amendement à la loi bioéthique qui systématise l’orientation des enfants intersexes vers les quatre centres de référence des maladies rares du développement génital, à Lille, Lyon, Montpellier et Paris.

Lire l’article complet