Désintox. Condamné pour avoir chanté une chanson de Brassens devant des gendarmes : une vieille histoire

Alors qu’on célébrait fin octobre l’anniversaire de la mort de Georges Brassens, un tweet de l’avocat Régis de Castelnau a mis le feu aux poudres, en publiant début novembre une courte brève narrant la condamnation pour outrage d’un jeune rennais, coupable d’avoir entonné une chanson de l’artiste en présence de trois gendarmes.

Lire l’article complet