Mélenchon et les Insoumis face au risque d'isolement


Le refus à gauche de sa motion de censure sur les retraites a rappelé à Jean-Luc Mélenchon qu’après des européennes décevantes et avant des municipales délicates, le chef insoumis n’est plus maître du jeu à gauche. Pire, il est menacé d’isolement.
Le PS et le PCF ont beau avoir indiqué qu’après le début du débat parlementaire sur la réforme des retraites le 17 février, la question d’une motion de censure de gauche contre le gouvernement se poserait, leur refus immédiat mardi de l’idée du leader Insoumis a marqué les esprits.

Lire l’article complet