Violences dans les manifestations: défiler comme on va "au front"

Les heurts de plus en plus violents qui émaillent les manifestations mettent le public habituel des cortèges face à un dilemme: manifester et prendre le risque d’être blessé ou renoncer à défiler, surtout en famille.
De l’avis des manifestants, le décorum des défilés, notamment parisiens, a basculé… – Lire la suite sur FranceSoir.fr

© NICOLAS TUCAT / AFP/Archives – Violences dans les manifestations: défiler comme on va « au front »

Lire l’article complet